In cauda venenum

intro

Archive pour juillet 2008

Le lave-vaisselle

J’ai écrit cette nouvelle d’humour noir en 1991. Ami internaute, tu n’étais peut-être même pas né en ce temps-là, mais ce n’est pas grave : la jeunesse se soigne d’elle-même avec le temps, et cette fiction peut très bien toucher le public le plus juvénile puisque le narrateur est un enfant, sorte de petit Nicolas (celui de Goscinny, pas le petit teigneux bling bling) plongé dans un univers absurde à la Boris Vian.

Mais la réalité a rattrapé la fiction puisque j’ai à mon tour dû mener un combat perdu d’avance contre un lave-vaisselle récalcitrant. La réification, camarade, poursuit décidément son oeuvre implacable…

Share

Balises : , , , , ,

| Accueil | Contact | CC2005-2012 In cauda venenum | syndication | Add this Content to Your Site |